Convention IRSA : tout ce qu’il faut savoir sur cette convention d’indemnisation

AccueilPrix d'une assuranceConvention IRSA : tout ce qu'il faut savoir sur cette convention d'indemnisation

Contenu

La convention IRSA est un accord entre assureurs automobile destiné à régler les sinistres impliquant plusieurs véhicules. Elle permet de faciliter et d’accélérer le processus d’indemnisation en cas d’accident. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail ce qu’est la convention IRSA, comment elle fonctionne et comment elle peut vous aider en cas d’accident de la route.

Avant d'une voiture accidenté qui entrera dans la convention IRSA

Qu’est-ce que la convention IRSA ?

La convention IRSA, ou « Convention d’Indemnisation et de Recours entre Sociétés d’Assurances automobile », est un accord entre assureurs destiné à régler les sinistres impliquant plusieurs véhicules. Elle a été mise en place pour faciliter le règlement des sinistres et éviter les longues procédures d’indemnisation.

Comment fonctionne la convention IRSA ?

Lorsqu’un accident de la route implique plusieurs véhicules assurés auprès de différents assureurs, chaque assureur va indemniser son propre assuré, même si celui-ci est responsable de l’accident. Ensuite, chaque assureur va se retourner contre les autres assureurs pour se faire rembourser la part de l’indemnisation qu’il a versée à son assuré. Cette procédure est appelée « recours subrogatoire ».

Les avantages de la convention IRSA

La convention IRSA présente plusieurs avantages pour les assurés :

  • Elle permet une indemnisation rapide en cas d’accident impliquant plusieurs véhicules.
  • Elle permet d’éviter les longues procédures d’indemnisation et les conflits entre assureurs.
  • Elle permet aux assurés de conserver leur bonus-malus, même s’ils sont responsables de l’accident.
  • Elle permet de limiter les frais d’expertise et de gestion.

Les limites de la convention IRSA

La convention IRSA présente également quelques limites :

  • Elle ne s’applique qu’aux accidents impliquant au moins deux véhicules assurés.
  • Elle ne s’applique pas aux accidents impliquant des véhicules non assurés.
  • Elle ne s’applique pas aux accidents causés par des conducteurs en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.

Comment faire appel à la convention IRSA ?

En cas d’accident impliquant plusieurs véhicules assurés, vous devez contacter votre assureur dans les cinq jours suivant l’accident. Votre assureur prendra en charge le dossier et se chargera de contacter les autres assureurs impliqués. Si vous êtes responsable de l’accident, vous devez également informer votre assureur, qui se chargera de vous indemniser selon les termes de votre contrat d’assurance.

La convention IRSA est un outil précieux pour faciliter le règlement des sinistres impliquant plusieurs véhicules assurés. Elle permet une indemnisation rapide et évite les conflits entre assureurs. En cas d’accident, n’hésitez pas à contacter votre assureur pour faire appel à la convention IRSA.

Deux véhicules impliqué dans un accident de la route avec la convention IRSA

Comment fonctionne la Convention IRSA ?

La Convention IRSA est une convention d’indemnisation entre assureurs en cas de sinistre automobile responsable. Cette convention est applicable à tous les véhicules terrestres à moteur et régit les principes d’indemnisation des dommages corporels subis par les passagers et les conducteurs.

Lorsqu’un accident de la route est causé par un conducteur non assuré ou non identifié, la Convention IRSA permet une indemnisation des dommages corporels subis par les passagers et les conducteurs. Cette indemnisation est prise en charge par le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO).

En revanche, lorsque l’accident est causé par un conducteur assuré, la Convention IRSA permet aux assureurs des différents véhicules impliqués de se répartir l’indemnisation des dommages corporels subis par les passagers et les conducteurs.

En effet, chaque assureur est responsable de l’indemnisation des dommages causés à son assuré. Si un passager est blessé, chaque assureur doit indemniser son propre assuré à hauteur de sa part de responsabilité dans l’accident. Ensuite, les assureurs se répartissent la charge financière de l’indemnisation entre eux.

Les indemnités prévus en cas de blessures par la convention IRSA

Les indemnisations des dommages corporels subis par les passagers et les conducteurs sont calculées en fonction de l’importance des blessures et du préjudice subi. Elles sont déterminées en fonction des barèmes d’indemnisation fixés par la Convention IRSA.

Voici un tableau présentant les principales indemnisations :

Préjudice Barème d’indemnisation IRSA
Souffrances endurées De 1 à 8
Préjudice esthétique De 1 à 5
Déficit fonctionnel temporaire De 1 à 7
Déficit fonctionnel permanent De 1 à 7
Incapacité totale de travail De 1 à 7
Incapacité partielle de travail De 1 à 7
Perte de gains professionnels De 1 à 7
Tierce personne De 1 à 3
Frais divers De 1 à 7

Il est important de noter que le barème d’indemnisation est revu régulièrement afin de s’adapter à l’évolution des coûts de la vie et à la jurisprudence.

En conclusion, la Convention IRSA permet une indemnisation des dommages corporels subis par les passagers et les conducteurs impliqués dans un accident de la route causé par un conducteur assuré. Une fois la déclaration en ligne d’accident, elle permet aux assureurs des différents véhicules impliqués de se répartir la charge financière de l’indemnisation. Les indemnisations sont calculées en fonction des barèmes d’indemnisation fixés par la Convention IRSA, qui sont revus régulièrement.

Questions et réponses sur la convention IRSA

Qu’est-ce que la convention IRSA ?

La convention IRSA est la convention d’indemnisation et de recours entre les compagnies d’assurance automobile en France. Elle permet de simplifier les procédures d’indemnisation en cas d’accident de la route impliquant plusieurs véhicules assurés par différentes compagnies d’assurance.

Quelles sont les conditions d’application de la convention IRSA ?

La convention IRSA s’applique lorsque plusieurs véhicules sont impliqués dans un accident de la route et que ces véhicules sont assurés par différentes compagnies d’assurance. Elle est également applicable lorsque la responsabilité de l’accident ne peut être déterminée ou que plusieurs responsables sont identifiés.

Quand s’applique la convention IRSA ?

La convention IRSA s’applique en cas d’accident de la route impliquant plusieurs véhicules assurés par différentes compagnies d’assurance.

Quelle est la différence entre la convention IRCA et la convention IRSA ?

La convention IRCA (Indemnisation des Risques de Catastrophes Naturelles Automobiles) concerne les dommages causés aux véhicules par des catastrophes naturelles. La convention IRSA, quant à elle, concerne les accidents de la route impliquant plusieurs véhicules assurés par différentes compagnies d’assurance.

Qui adhère à la convention IRSA ?

Toutes les compagnies d’assurance automobile en France adhèrent à la convention IRSA.

Quel est le délai de paiement de la prime d’assurance ?

Le délai de paiement de la prime d’assurance varie d’une compagnie d’assurance à une autre. Il est généralement indiqué dans le contrat d’assurance.

Qui paie la prime d’assurance ?

La prime d’assurance est payée par le souscripteur de l’assurance, c’est-à-dire la personne qui contracte l’assurance.

Puis-je annuler un sinistre ?

Il n’est pas possible d’annuler un sinistre. Toutefois, il est possible de renoncer à une indemnisation si les dommages sont peu importants et que les coûts de réparation sont inférieurs à la franchise.

Comment Appelle-t-on encore la prime d’assurance ?

La prime d’assurance peut également être appelée cotisation d’assurance. C’est le montant que l’assuré doit payer à l’assureur pour bénéficier de la couverture d’assurance. Le paiement de la prime est une obligation contractuelle pour l’assuré, en contrepartie de quoi l’assureur s’engage à couvrir les risques prévus dans le contrat d’assurance.

Qui a fait la loi Badinter ?

La loi Badinter est une loi française adoptée en 1985 qui a modifié le régime de responsabilité civile applicable en cas d’accident de la route impliquant un véhicule terrestre à moteur. Cette loi a été proposée par Robert Badinter, qui était alors le Garde des Sceaux du gouvernement de François Mitterrand.

Pour plus d’informations sur la Convention IRSA, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous :