Comment écrire un article pour le web

AccueilTechnologieComment écrire un article pour le web

Quand on écrit un article pour le web, on a principalement deux objectifs : être lu par des humains et être présent dans les moteurs de recherche (et en particulier Google). Les deux sont très liés. Si Google n’aime pas votre article, votre article ne remontera pas dans les moteurs de recherche et les humains n’y auront pas accès lors de leur recherche. Si l’article n’a aucun intérêt pour les humains ou est difficilement lisible, même s’il est visible dans les recherches au départ, il sortira rapidement du classement car d’autres articles seront poussés par Google, sa place.

Je vous partage donc ici 5 conseils pour écrire un article pour le web et se donner toutes les chances de remonter dans les moteurs de recherche. Nous parlerons ici que du service Google car c’est en France plus de 9 recherches sur 10, et que c’est lui qui impose les standards au marché.

Quelques notions avant de se lancer dans la rédaction d’un article pour le web :

Vous souhaitez vous lancer dans la rédaction d’articles pour le web, par curiosité, pour l’argent, ou simplement pour essayer de créer du contenu, c’est une super idée ! Pour pouvoir écrire, il faut avant tout avoir des choses à partager. Aussi, quel que soit le sujet il faut avant tout se renseigner via des vidéos ou des articles sur le sujet qui vous intéresse. L’objectif est de monter suffisamment en expertise pour pouvoir partager un point de vue personnel et unique sur le thème choisi.

Tout contenu fait pour être lu, et pour cela il faut qu’il apparaisse dans les résultats de recherche : on appelle le classement des résultats la recherche la SERP (Search Engine Result Page).

Afin d’aider les textes écris pour le web à remonter dans le haut des résultats un ensemble de bonnes pratiques appelé SEO (Search Engine Optimisation) sont à mettre en place. Le SEO c’est l’optimisation de la présence dans les moteurs de recherche.

Il est important de chercher dans les premiers résultats de Google. On estime que les trois premiers résultats captent plus de 60% des clics. Et seul 10% des internaute visite la page 2 de google.

Afin d’apparaître dans la SERP, l’article doit être référencé par Google et ses robots, pour cela il y a plusieurs conditions que doivent respecter afin de faciliter le travail des robots (appelé bots) de Google.

Certains des éléments qui aident au référencement sont purement techniques, et sont un peu cachés :

  • Comme le choix de l’adresse pour arriver sur l’article (le fameux www et le nom du site), que l’on appelle une URL), il faut qu’elle soit simple et qu’elle reprenne le mot principal de l’article par exemple cette adresse www.emmanuela.fr/ecrire-article-web
  • Ou la méta description qui est le texte écrit sous l’adresse de l’article dans la page de résultat de l’article qui décrit en quelque ligne le contenu de l’article. Comme ici pour cet article :

la meta description un levier essentiel dans la rédaction d'article destiné à être publiés sur le web

D’autres éléments sont à inclure directement dans l’article et dépendent de la manière dont l’article est rédigé… Mais on en parle juste après.

Comment trouver une idée d'article à rédiger sur le Web

Trouver un sujet d’article pour le web que Google va aimer :

Il est possible d’écrire du contenu sur absolument n’importe quel sujet, pas de problème. Cependant certaines règles sont à suivre afin de permettre à Google de bien comprendre de quoi on parle et le thème abordé.

Trouver des mots clés pour la rédaction d’article web

La première chose à faire est de choisir un mot-clé (ou keyword) autour duquel va s’articuler l’article. On parle de mot clé, mais cela peut être une expression ou plusieurs mots. Le choix du sujet est important car il ne doit pas être trop large ou générique : pour ne pas être en concurrence avec trop de contenu, et pas trop précis pour avoir tout de même quelque chose à dire.

Par exemple pour cet article les mots-clés sélectionnés reflètent les différents sujets abordés : “écrire un article pour le web” ce qui est nettement plus précis que de parler uniquement d’écriture de n’importe quel type de textes.

Valider le mot clé de votre article pour le Web

Le second point est de valider son choix du bon mot-clé : l’objectif est de trouver un mot clé ou un groupe de mots-clés très recherché avec une concurrence des autres pages web sur ce même thème faible.

La première chose à faire est de rentrer le mot-clé dans le moteur de recherche Google afin de voir ce qui ressort et donc la concurrence sur ce mot-clé. Il est important de regarder la typologie de contenu qui ressort : des images / des vidéos / des produits en vente… Ou des sites, des blogs ? Des sites média ? Des sites de niche ? Cela permet d’estimer le type de concurrents, la longueur de contenu et la structure (nombre vidéo / schéma / photos… ) attendue par Google sur cette requête.

L’autre possibilité est d’utiliser un logiciel pour valider les mots-clés de son article. Par exemple, le site www.ubersuggest.com permet gratuitement (juste s’enregistrer avec un compte Google) de voir nombre de requêtes et le degré de concurrence sur des mots-clés proche de son sujet.

Ubersuggest un logiciel pour aider à écrire pour le web

Pour cet article par exemple j’ai changé de titre en passant de “comment faire un article que google adore” qui a 0 volume de recherche pour “comment écrire un article pour le web” qui à 10 recherches par mois et une difficulté de 9/100 que j’ai préféré à la recherche “comment un article SEO” qui est aussi recherché 10 par mois avec une difficulté de 16/100.Ubersuggest un logiciel pour aide à la redaction web

L’idéal est de trouver une requête qui génère des volumes, au minimum 10 recherches par mois et avec une concurrence faible, c’est à dire proche de 0 et un maximum de 30 dans le cadre de Ubersuggest afin de rester dans le vert.

 

Instructions de base pour rédiger un article pour le web :

Derrière tous les algorithmes de compréhension linguistiques développés par le moteur de recherche Google, ce cache une seule idée : identifier du contenu de qualité, c’est a dire un texte qui sera intéressant et instructif.  Comme ce sont des robots qui vont le lire votre contenu, certaines règles simples sont là pour permettent rapidement de déterminer sans le lire que votre texte est susceptible de plaire à des humains :

Quelle taille doit avoir un article dédié être publié en ligne ?

Il faut une taille minimum de contenu afin de montrer son expertise d’avoir un article qui permet d’apprendre quelque chose à son lecteur. Il n’y a pas de règle fixe mais comptez entre 650 et 850 mots pour un contenu simple. Si vous vous lancez dans un article d’expert sur une thématique plus technique, comptez plus de 1 500 mots.

Comment rédiger un article pour Internet ?

La règle de base de la rédaction est de rédiger un contenu unique et original. Le copier-coller et le plagiat sont absolument à proscrire. D’une part pour le respect des droits d’auteur, et d’autre par parce que Google détecte facilement le plagiat (appelé contenu dupliqué) et sanctionne durement le site qui ne respecte pas cette consigne. Si vous manquez d’inspiration il est possible de s’inspirer et de reprendre les idées d’une partie d’un article mais à aucun moment d’en utiliser une partie.

Quel style adopter pour un article web ?

Cela va mieux en le disant mais le texte de votre article doit être rédigé en bon Français, dans un langage simple et accessible. Le temps présent ainsi qu’un style dynamique sont à privilégier. Faire des phrases courtes, et utiliser un vocabulaire que tout le monde comprend, pas d’abréviation ou de langage parlé.Le site Scriven, un bon moyen de corriger ses fautes d'orthographe avec de publier un article sur le webLe contenu doit contenir un minimum de fautes d’orthographe… Les correcteurs automatiques classiques permettent de , mais généralement pas la grammaire ni le sens du texte. Aussi pour être certain une fois la relecture de rigueur effectuée il est possible de coller son texte directement dans un outil qui permettra de se rassurer : comme https://www.scribens.fr

La mise en forme d’un article pour le web :

Une fois le contenu rédigé, il va falloir mettre en forme son article pour faciliter la lecture des humains mais aussi l’exploration des robots de Google. Visuellement l’article ne doit pas ressembler à un gros bloc que l’on a pas envie de lire.

La structure type d’un texte web

il n’y a pas de règle unique pour la structuration d’un article mais en suivant le plan qui suit cela vous garanti de bien structurer son contenu visuellement :

  • Rédiger un titre accrocheur et pas trop long (12 mots maximum), incluant le mot-clé exact sur lequel on veut positionner l’article
  • Faire une petite introduction de quelques lignes pour planter le décor et donner de l’intérêt à continuer la lecture. Le mot-clé doit apparaître le plus tôt possible dans l’introduction
  • Rédiger plusieurs paragraphes, un minimum trois, qui permettent de traiter des différents sujets composant le titre. Le titre des paragraphes doivent contenir le mot-clé ou une variante proche. Le keyword ou des synonymes doivent aussi logiquement apparaître dans le contenu (environs une fois tous les 100 mots hors titre et sous titre).
  • Si on à besoin de donner des précisions, il est possible de faire des sous-paragraphes au besoin. Des titres pour ces sous-paragraphes doivent aussi contenir des mots ou expressions en lien avec l’expression principale

Vu des yeux des robots de Google, il doit y avoir une structure qui doit respecter la forme de gros titres, les H1 puis les H2 en dessous les H3. Pour simplifier le H1 est le titre qui contient le mot-clé principal, les H2 sont les titres des gros paragraphes, qui doivent contenir une variante du mot-clé et les H3 les titres des sous-paragraphes  qui doivent contenir des mots proches du contenu cible.

Facilitez la lecture de votre pièce de contenu web

Google accorde également de l’importance à la clarté du texte et sa lisibilité de votre texte. Aussi il est important de mettre en évidence, c’est à dire en gras les mots quelques mots importants de chaque paragraphe. Cette méthode permet d’aider la lecture en diagonale et d’aller plus rapidement à l’information que l’on est venue chercher.

L’autre forme de mise ne avant appréciée par Google est l’utilisation des puces de lecture (comme celle-ci) qui vont permettent de :

  • Les énumérations
  • Aérer votre contenu
  • Donner des exemples
  • Accrocher l’œil de votre lecteur
  • A l’internaute de trouver plus facilement

Il ne faut pas abuser de toutes ces techniques, l’objectif doit toujours d’avoir en tête de faire gagner du temps au visiteur dans sa recherche d’information.

Toujours compliqué de rédiger du contenu pour le web

Les petits plus qui vont optimiser votre article web :

Une fois le contenu entièrement rédigé, relu et corrigé avec les mises en avant et les aérations qui vont bien il est temps de finaliser.

Comment trouver des images pour illustrer son article web ?

Pour cela rien de tel que de mettre quelques photos dans votre contenu afin de le rendre plus attrayant. Cela dépend du contenu, de sa longueur et des contenus concurrents, mais dans le principe 3 photos sont nécessaires pour habiller correctement votre texte. Une image de couverture qui doit remplir deux conditions :

  • Être claire et descriptive : pour permettre de comprendre en un clin d’œil le terme du contenu qui se cache derrière
  • Être simple et jolie : car l’image sera présente sur le bas de page d’autres pages du blog et doit pour donner envie de cliquer

Les deux autres images, sont simplement là pour illustrer le contenu de l’article, via un exemple général de ce qui est évoqué. Si c’est possible il n’hésitez pas à mettre des impressions d’écran si votre pièce de contenu le permet.

Attention les images présentent sur les sites internet sous soumises à des droits d’auteur et ne peuvent pas être utilisées sans autorisation. Aussi il existe des banques d’images libre de droit où trouver les images parfaites pour illustre vos contenus.

Le plus simple est d’utiliser le site https://o-dan.net. Il permet en seule recherche de consulter plus de 30 banques d’images libres de droit. Rapide et pratique.

Mais en réalité il existe des dizaines de banque d’image avec chacune des spécificités et des thématiques de prédilection (nature / nourriture / portraits….) Ici les 3 principales : https://burst.shopify.com – https://www.pexels.com/fr-fr/ – https://www.freeimages.com/fr

Trois remarques autour des banques d’images libre de droit :

      1. La plupart des plateformes sont en langue anglaise, la recherche d’un mot nécessitera donc parfois un passage par un service de traduction comme Google Translate. https://translate.google.fr/
      2. Les plateformes se rémunèrent souvent grâce à la publicité, aussi il n’est pas rare d’être redirigé lors d’une recherche d’image sur le site d’une autre banque d’image qui elle n’est pas gratuite.
      3. La taille et le poids des images sur internet ne nécessitent pas de haute définition, une résolution basse ou une impression écran est souvent suffisante.

Comment diversifier les documents dans votre d’article web ?

Afin de montrer à google la richesse de votre contenu il est recommander de chercher à ajouter d’autre type d’éléments qui pourraient faciliter la lecture et la compréhension de l’article, comme des tableaux comparatifs, des tableaux de tarifs ou des extrais audio.  L’autre possibilité est d’ajouter une vidéo. Pas besoin de sortir sa caméra, un simple lien d’une vidéo provenant du service Youtube fera l’affaire. L’ajout de cette source augmente la diversité du contenu dans la page, montre que vous avez faite des recherches et donc favorise grandement sa présence dans le moteur de recherche. Il est impératif de bien sélectionner une vidéo portant un titre et un contenu très proche de son mot-clé. Dans l’idéal prendre une vidéo avec un titre contenant le mot-clé de l’article.

Plus d’information

Si vous cherchez la meilleur agence SEO capable de vous aider, c’est ici.